Scolasticat Yves Plumey

 Maison Yves Plumey

Nkolbisson B.P. 185/C. 167

Yaoundé-Cameroun

Commémoration des Oblats défunts

Au Scolasticat Maison Yves-Plumey de Yaoundé:

Comme de coutume, notre famille religieuse a commémoré nos frères défunts. C’est une pratique que nous héritons de notre saint Fondateur Eugène de Mazenod quand il dit : « Nous ne les oublions pas quand ils nous quittent. »

Lors de la bénédiction du cimetière des

oblats de Yaoundé par le Père Cornélius.

Dans sa prédication, le Père Cornelius s’est appesanti sur la Constitution 2 de notre règle de vie. Il y relève le caractère oblatif de nos Frères qui nous ont précédés dans la maison du Père. « C’est un bel exemple de consécration que de demeurer Oblat jusqu’à la mort » affirme-t-il.

Gardant présente à l’esprit cette coutume, la communauté du scolasticat Yves-Plumey a honoré les Oblats défunts en ce jour même,3 novembre 2018, par la célébration eucharistique présidée par le P. Cornelius NGOKA, premier assistant général

Pour rendre effective cette commémoration, la communauté du Scolasticat Yves-Plumey a rendu visite au P. Martin UHEGBU, aux Frères Joachim IKOLE et Jean-Claude MOUSOULA MOUDONGA. Leurs tombes ont été bénies par le Père Cornelius.

Messe d'ouverture

Les Journées du Scolasticat 

Renouvellement 2018

Différentes activités

« Journées de scolasticat » à Yaoundé (Cameroun)

 

Le scolasticat « Maison Yves-Plumey » de Yaoundé (Cameroun), comme à chaque début d’année vient d’achever ses journées d’orientation encore appelées « journées de scolasticat ». Ces journées étaient agrémentées par des conférences, des temps de réflexions et beaucoup de partages en petit groupe autour du thème « Maturité et sens d’appartenance ».

En fait, le thème ci-dessus mentionné rentre dans le grand thème triennal qui accompagne cette maison de formation depuis 2016-2017 à savoir : « Religieux oblat Missionnaire : vrai, libre et responsable ». En guise de rappel, signalons que l’année dernière nos journées ont porté sur le thème « Responsabilité et engagement dans le vécu de la formation ».

Cette année, nos assises se sont tenues du mardi 18 au samedi 22 septembre 2018. Avec sérieux et engagement toute la communauté forte de ses 68 membres (63 scolastiques, 05 formateurs) dans un climat d’écoute mutuelle réfléchissait sur les orientations communautaires pour cette année académique et communautaire 2018-2019.

Habités du souci d’une formation à la maturité qui développe un vrai amour de la congrégation, toutes nos réflexions ont abordé le thème « maturité et sens d’appartenance » sous divers aspects tels que la dimension de maturité humaine et psycho-affective, la dimension de l’identité oblate et son expression dans le sens d’appartenance, etc. En plus l’aspect académique n’a pas été oublié. Ici l’insistance a été mise sur la curiosité intellectuelle et l’autodiscipline dans la recherche afin de grandir dans la connaissance. 

Au cours de ces cinq journées meublées par les interventions des scolastiques et des formateurs, nous avons aussi fait recours à des personnes ressources (psychologue et philosophe).

Conscient de la nécessité aujourd’hui de prendre au sérieux l’aspect psycho-affectif pour une maturité humaine conséquente, il est impératif d’aborder même les sujets qui paraissaient tabous en formation pour permettre à tous de se prendre résolument en main de manière responsable. Cette maturité voulue se caractérise aussi par le plein développement physique, intellectuel et affectif nécessaire pour notre formation en tant que religieux oblat : vrai, libre et responsable, capable d’assumer la mission de l’Eglise en communauté oblate et disposé à coopérer avec d’autres ouvriers apostoliques, tout en gardant notre identité propre.

Par ailleurs, nous nous sommes aussi attardés sur le sens d’appartenance qui nous lie à la congrégation et à la communauté oblate. Ce sens d’appartenace permet de développer en nous la conscience d’être membre actif de la congrégation, en lui assurant son équilibre et la survie de sa mission. C’est donc en vue de la mission que nous nous formons. Alors « la maturité et le sens d’appartenance » nous invitent, à intégrer les autres aspects de la formation à savoir les dimensions : spirituelle, communautaire, académique et pastorale.

Lors de ces journées, les intervenants se sont suffisamment appesantit, un tant soit peu,  sur la dimension communautaire de la vie et la mission oblate en vue d’assoir une conscience éclairée sur la formation pour la mission tel que nous recommande le dernier Chapitre Général.

En somme, de l’organisation au déroulement de nos séances, de la pertinence des intervenants à la mobilisation des scolastiques, il faut noter qu’il y a eu un remarquable succès. Nous osons croire que nous disposons désormais et sans doute, assez d’éléments pour évoluer dans notre processus personnel et communautaire de la maturité humaine et du sens d’appartenance en vue de parvenir à notre stature plénière de « Religieux, Oblat missionnaire : libre, vrai et responsable ». Que le Seigneur nous en juge dignes !

Le secrétariat des « journées de scolasticat »

Scolasticat Maison Yves-Plumey de Yaoundé.

© 2 février 2018 omicameroun.org : Site Officiel des Missionnaires O.M.I. - Province du Cameroun                                                            @jpsmwari