top of page

Célébration du Soixantenaire (60ans) de l’action catholique des enfants ACE Cop ‘monde au Cameroun (Archidiocèse de Garoua)

Dernière mise à jour : 5 févr.



L’Eglise du Cameroun a célébrée les 60 ans du mouvement ace cop monde sous le thème : « Enfant digital, fier de l’être au service de mon Eglise ». Au Cameroun, l’évènement se célèbre en diocèses. L’archidiocèse de Garoua a célébré cet évènement du 15 au 17 décembre 2023 en la paroisse sainte Agnès de ouro-Lawane, desservie par les missionnaires Oblats de Marie Immaculée.

Historique du Mouvement ACE Cop’monde en general et au Cameroun

Le mouvement ACE cop monde est né en France dans les années 1936. Il est créé par l’abbé Gaston Courtois et le père Jean Pliya. 10 ans plus tard, le mouvement va arriver au Cameroun par l’entremise de l’Abbé Jean Zoa, qui deviendra plus tard l’Archevêque de Yaoundé, Capitale du Cameroun. Le mouvement fera son bout de chemin et sera officiellement reconnu la même année par la conférence Episcopale du Cameroun. Le mouvement prendra plusieurs appellations avant celle connu de tous entre autres, (cœur vaillant, âme vaillante, et ce jusqu’en 1988, et ACE cop monde depuis les années 1990’ jusqu’à nos jours.



Le soixantenaire dans l’archidiocèse de Garoua

La célébration des 60ans d’existence du mouvement ACE Cop’monde dans l’archidiocèse de Garoua a réuni plus de 1000 enfants, venu des quatre coins du diocèse. Les enfants de l’ACE cop ’monde on rehausse les couleurs de leur soixantenaire par de nombreuses activités. Il y avait au menu des jeux, concours de danse et une magnifique parade d’accueil servie par les copains de la paroisse sainte Agnès de Ouro-Lawane.

Notons que Les Missionnaires Oblats de Marie Immaculée desservent la paroisse. Le Charisme Oblat nous invite à mener la pastorale de l’enfance et de la jeunesse, sous l’inspiration des paroles de Jésus : « Laissez venir à moi les petits enfants car le royaume des cieux appartient à ceux qui leur ressemble » (Luc 18. 7).

De plus ces nombreux enfants de l’ACE cop ‘monde ont bénéficié d’un enseignement. Ce dernier portait sur l’utilisation des outils de communication et de l’information, rythmée par le thème du soixantenaire du Cop’monde au Cameroun mentionné plus haut.  Il s’agissait d’amener les enfants à utiliser ces outils de manière efficiente. Le conférencier a veillé à inculquer à ces copains du monde la conscience des avantages et des inconvénients de ces outils.

Dans la même logique, Mgr Faustin Ambassa Ndjodo, Archevêque de Garoua, a adressé un message spécial à ces enfants du mouvement ACE. Mgr l’Archevêque les a invités à veiller à ce que les smartphones et les autres outils digitaux participent de leur formation et non l’inverse.



Conclusion

Au final, le message du soixantenaire du mouvement ACE Cop ‘monde au Cameroun et à Garoua est clair. Le monde digital est devenu une réalité incontournable. Face à cela, les parents, les ainées et les enseignant sont appelés à veiller à la sécurité digitale de leur enfants. Les smartphones et les autres outils de communication doivent aider les enfants à se développer, et non pas l’inverse. Les enfants et les jeunes sont l’Avenir de l’Eglise. Il est donc important d’assurer leur éducation dans l’usage des techniques de l’information et de la communication.

 

 


47 vues0 commentaire
front.png
bottom of page